Réparation Jantes

Rénovation des jantes frottées

Vos jantes ont touché le trottoir lors d’une manœuvre. Qu’elles soient griffées, rayée ou mordues…
Nous réparons les jantes abîmées, quelques soient leurs teintes.

Rénovation des jantes bitons diamantées au tour numérique

Dans ce procédé nous ré-usinons votre/vos jantes au tour numérique, cette réparation (qui reste une réparation ne l’oublions pas) consiste à égaliser la surface de la jante, afin de redonner l’aspect le plus proche de l’origine.

L’étape de pointage est essentiel pour un usinage de qualité

Ré-usinage tour numérique

⚠️ POUR DE PETITS ACCROCS SUR LES JANTES BITONS DIAMANTÉES, IL PEUT ETRE DOMMAGE DE LES RE-SURFACER TOTALEMENT AU TOUR NUMÉRIQUE. NOUS PROPOSONS ALORS UNE PRESTATION PLUS ÉCONOMIQUE CONSISTANT À UTILISER UN TROMPE L’OEIL AVEC UNE PEINTURE CHROME SUR LA SEULE PARTIE ENDOMMAGÉE DU POLI. LE RÉSULTAT PEUT S ‘AVÉRER BLUFFANT.

RÉNOVATION DES JANTES UNICOLORES

Pour les jantes unicolores il n’est pas possible de les passer au tour numérique car il n’y a pas de partie polie.

Nous utilisons donc une méthode plus traditionnelle qui commence par un ponçage des surfaces endommagées, suivi d’un apprêt. Une fois la surface lisse obtenue, la jante est repeinte à la couleur constructeur puis vernie pour un résultat toujours des plus satisfaisants.

Jante fissurée

Une jante légèrement fissurée est réparable. Une soudure alu au gaz Argon est alors possible pour des fissures de moins de 3cm de long.

Pour des lésions plus importantes, il ne nous semble pas raisonnable de tenter une réparation, ne jouons pas avec votre sécurité !

C’est pourquoi un examen de la jante sera d’abord établie afin de déterminer si la réparation sera possible ou non.

Car-n-Co ne s’engagera pas à réparer une jante ou la sécurité serait mise en danger.

REDRÉSSAGE/DÉVOILAGE de jantes

Equipé d’un redresseur de jante, il nous est possible de corriger une jante déformée ou comportant un méplat.

La méthode : après avoir retiré le pneu, nous passons à la détection de la déformation. Une sonde détecte les déformations dès que le seuil de tolérance de 10 dixièmes de millimètre est dépassé, le redressage est donc nécessaire. À l’aide d’un chalumeau et d’une buse gros format nous chauffons la jante à une température d’environ 250°C. Ainsi le vérin du redresseur repousse la/les parties déformés, par petites rectifications répétées et minutieuses… Jusqu’à retrouver les bonnes normes.